Le nain noir by Sir Walter Scott


Main
- books.jibble.org



My Books
- IRC Hacks

Misc. Articles
- Meaning of Jibble
- M4 Su Doku
- Computer Scrapbooking
- Setting up Java
- Bootable Java
- Cookies in Java
- Dynamic Graphs
- Social Shakespeare

External Links
- Paul Mutton
- Jibble Photo Gallery
- Jibble Forums
- Google Landmarks
- Jibble Shop
- Free Books
- Intershot Ltd

books.jibble.org

Previous Page | Next Page

Page 1

--Quelles nouvelles? dit le fermier; d'assez mauvaises, je crois;
si nous pouvons sauver les brebis, ce sera beaucoup; quant aux
agneaux, il faudra les laisser aux soins du Nain noir.



printemps.

--Le Nain noir! dit mon savant ami et patron Jedediah


--Allons donc, mon brave homme, vous devez avoir entendu parler
du bon Elsy, le Nain noir, ou je me trompe fort... Chacun raconte








choses curieuses qu'on ne croit plus aujourd'hui.



vieille masure pour faire des murs de pare, et ce joli tertre



vaches);... pensez-vous que le pauvre homme serait bien aise de

depuis sa mort?










comme celle-ci.


navets pour nos longues brebis, mon camarade, et que, pour avoir
ces navets, il nous faut travailler rudement avec la charrue et la





brebis payaient de courtes rentes, que, je crois.

Ici mon respectable et savant patron s'interposa de nouveau, et






qui fait appeler la brebis courte ou longue. Je crois que si vous
mesuriez leur dos, la courte brebis serait la plus longue des

sommes, et nous en avons bon besoin.





du pound anglais ou livre sterling, environ un shelling ou vingt-cinq




voir Christy Wilson, afin de nous entendre sur le luckpenny (C'est

je lui dois, depuis notre dernier compte; nous avions bu six





quelque chose de plus sur les brebis longues et les brebis
courtes, je reviendrai manger ma soupe aux choux vers une heure de






Previous Page | Next Page


Books | Photos | Paul Mutton | Wed 26th Jan 2022, 20:52