Sans dessus dessous by Jules Verne


Main
- books.jibble.org



My Books
- IRC Hacks

Misc. Articles
- Meaning of Jibble
- M4 Su Doku
- Computer Scrapbooking
- Setting up Java
- Bootable Java
- Cookies in Java
- Dynamic Graphs
- Social Shakespeare

External Links
- Paul Mutton
- Jibble Photo Gallery
- Jibble Forums
- Google Landmarks
- Jibble Shop
- Free Books
- Intershot Ltd

books.jibble.org

Next Page

Page 0

´╗┐The Project Gutenberg EBook of Sans dessus dessous, by Jules Verne

This eBook is for the use of anyone anywhere at no cost and with
almost no restrictions whatsoever. You may copy it, give it away or
re-use it under the terms of the Project Gutenberg License included
with this eBook or online at www.gutenberg.net


Title: Sans dessus dessous

Author: Jules Verne

Release Date: June 6, 2004 [EBook #12533]
[Date last updated: July 2, 2005]

Language: French

Character set encoding: UTF-8

*** START OF THIS PROJECT GUTENBERG EBOOK SANS DESSUS DESSOUS ***




Produced by Norm Wolcott






Sans dessus dessous by Jules Verne

[Redactor’s Note: Texte établi à partir de la _troisième édition,_ par
Bibliothèque d'Education et de Récreation, J. Hetzel et Cie, Paris, 1889. ]

--------------------------------------------------------------------------------
_Couronnés par l'Académie française_

S A N S D E S S U S D E S S O U S

PAR

J U L E S V E R N E

TROISIÈME ÉDITION

BIBLIOTHÈQUE DE RÉCRÉATION

J. HETZEL, ET CIE . 18, RUE JACOB

P A R I S — 1 8 8 9

--------------------------------------------------------------------------------
SANS DESSUS DESSOUS

I

Où la « _North Polar Practical Association_ »
lance un document à travers les deux mondes.

« Ainsi, monsieur Maston, vous prétendez que jamais femme n’eût été capable de
faire progresser les sciences mathématiques ou expérimentales?

— À mon extrême regret, j’y suis obligé, mistress Scorbitt, répondit J.-T.
Maston. Qu’il y ait eu ou qu’il y ait quelques remarquables mathématiciennes,
et particulièrement en Russie, j’en conviens très volontiers. Mais, étant
donnée sa conformation cérébrale, il n’est pas de femme qui puisse devenir une
Archimède et encore moins une Newton.

— Oh! monsieur Maston, permettez-moi de protester au nom de notre sexe…

— Sexe d’autant plus charmant, mistress Scorbitt, qu’il n’est point fait pour
s’adonner aux études transcendantes.

— Ainsi, selon vous, monsieur Maston, en voyant tomber une pomme, aucune femme
n’eût pu découvrir les lois de la gravitation universelle, ainsi que l’a fait
l’illustre savant anglais à la fin du XVIIème siècle?

— En voyant tomber une pomme, mistress Scorbitt, une femme n’aurait eu d’autre
idée… que de la manger… à l’exemple de notre mère Ève!

Next Page


Books | Photos | Paul Mutton | Thu 21st Sep 2017, 6:44